6 mars 2017

1956 Porsche 356 A T1

1
1956 Porsche 356 A T1

            Situé au cœur d’Epernay, la « capitale du Champagne », un magnifique bâtiment en briques rouges abrite l’atelier de sellerie où m’attendent Jean-Philippe et sa 356. A travers les petites fenêtres de la vitrine, les rayons de soleil illuminent une paire de sièges de 911 « pied-de-poule » restaurés à neuf, posés sur un établi. Je pousse la porte métallique, silence radio. Mes yeux roulent à la recherche de mon chauffeur du jour, mais ne tombent que sur des chutes de cuirs et des gabarits de moquettes. J’avance vers l’arrière de l’atelier et mes yeux s’émerveillent devant un coupé Pré A 53 Turkish Red mis à nu, un coupé Carrera en fin de restauration intérieure, et une 911 2.4 S vidée de ses sièges (c’est vrai que le « pied-de-poule » lui ira bien !). Dans le fond, devant la porte de garage, « LA » 356 du jour est là, portes ouvertes. Deux pieds dépassent de la portière passager, un chiffon se balance de droite à gauche sous le pare-brise. « Salut Mathieu, un café ? »

            Located in the heart of Epernay, « the capital of Champagne », a lovely red brick building houses the saddlery workshop where Jean-Philippe and its 356 are waiting for me. Through the small windows of the showcase, sun rays illuminate a pair of restored « houndstooth » 911 seats, placed on a workbench. I push the metal door, radio silence. My eyes look for my driver of the day, but only fall on leather scraps and carpet templates. I move towards the back of the workshop and my eyes marvel at a bared Turkish Red Pre A 53 Coupé, a Carrera Coupé with an ending interior restoration, and a 911 2.4 S emptied of its seats (well, those « houdstooth » seats will suit it very well!). In the back, in front of the garage door, « The » 356 of the day is here, doors opened. I can see two feet out of the passenger door, and a rag swinging from right to left under the windshield. « Hi Mathieu, a coffee? »

suite .#* more →

13 décembre 2016

1991 Jordan 191.

1
1991 Jordan 191.

          Je voulais écrire quelques lignes pour présenter rapidement cette « auto ». Difficile de trouver les mots justes pour synthétiser celle qui représente les débuts de Michael Schumacher, celle qui est considérée comme la plus belle des Formule 1 modernes (voire de tous les temps pour de nombreux F1 addicts!), celle qui symbolise l’histoire de l’écurie Jordan. Pour en parler, Champion Magazine a consacré son numéro 2 à Michael Schumacher, dont la Jordan 191 occupe une grande place: les mots, c’est chez votre marchand de journaux ; les photos, c’est ici!

          I wanted to write a few lines to quickly introduce this « car ». It’s quite hard to find the right words to synthesize the one that represents the beginnings of Michael Schumacher, the one that is considered as the most beautiful of modern Formula 1 (or even of all time for many F1 addicts!), the one that symbolizes the history of Jordan’s team. To talk about it, the French magazine Champion dedicated its #2 to Michael Schumacher, whose Jordan 191 takes a large place: words are at your newsagent, and photos are here!

suite .#* more →