5 mars 2015

1992 Porsche 964 RS

3
1992 Porsche 964 RS

          Quelques tours de roues à la tombée de la nuit avec une 964 RS.

          Une photo d’intérieur en couverture de l’album, car c’est de l’intérieur que se vit une RS. Extérieurement, c’est une 964. Oui elle est plus basse, oui elle paraît plus large, oui elle est plus bruyante, mais elle reste très proche d’une « simple » Carrera.

          Mais dès qu’on ouvre la porte, on ressent la légèreté, la brutalité de la machine. Pas de place à l’arrière, mais une moquette siglée Carrera RS. Pas de poignée sur le panneau de porte, mais une sangle. C’est plutôt bon signe. Puis on s’installe dans le baquet qui nous maintient fermement, les yeux fixés sur les cinq compteurs, pressés de voir tout ce petit monde s’agiter. Un quart de tour de clé, tout l’habitacle vibre, est envahi d’un bruit sourd, et le moindre effleurement de l’accélérateur catapulte l’aiguille du compte tour à 4000tr/min. Ceinture, première, on agrippe le volant et c’est parti pour une symphonie au flat six, un tassement de vertèbres, et une montée d’adrénaline qui donne envie de rouler, juste envie de rouler. Voilà, c’est ça une RS.

          I took a 964 RS for a leisurely drive at sunset.

          An interior photo for the cover of this album, because you have to live an RS from the interior. From the outside, that’s a 964. Sure it’s lower, sure it seems wider, sure it’s noisier, but it’s very close to a « basic » Carrera.

          But as soon as you open the door, you feel the lightness, you feel the roughness of the machine. No backseat, but a carpet badged Carrera RS. No handle on the door panel, but a strap. That sounds good. It’s time to seat bucket seat that holds firmly, eyes fixed on the five counters, in a hurry to see all these needles stir. A quarter turn of the key, the whole cockpit shakes, and the slightest touch of the throttle catapults the rev counter to 4000rpm. Seat belt, first gear, grab the steering wheel and here we go for a flat six symphony, a vertebra compression and an adrenaline rush that makes you want to ride, just want to ride. That’s it. That’s an RS.

 

1_MG_1846-1024

2_MG_1817-1024

3_MG_1830-1024

4_MG_1822-1024-V2

5_MG_1856-1024

6_MG_1877-1024

7_MG_1840-1024-NB

8_MG_1859-1024

9_MG_1870-1024

10_MG_1878-1024-NB

11_MG_1901-1024

12_MG_1880-1024

13_MG_1888-V2-1024

14_MG_1933-1024-V2

15_MG_1916-1024

16_MG_1945-V2-1024

17_MG_1918-1024

18_MG_1930-1024

19_MG_1937-1024

20_MG_1947-1024

21_MG_1940-1024

22_MG_1941-1024

23_MG_1948-1024-V2

24_MG_1924-1024

25_MG_1932-1024-NB

26_MG_1896-1024

27_MG_1952-1024

29_MG_1964-1024-V2

31_MG_1887-1024

32_MG_1973-1024-V2

33_MG_1979-NB-1024

34_MG_1982-1024

35_MG_1985-1024

36_MG_1989-1024

37_MG_1995-1024

38_MG_2011-1024

39_MG_2021-1024

40_MG_2023-NB-1024

41_MG_2047-1024

42_MG_2048-1024

43_MG_2062-NB-1024

44_MG_2067-1024

#35 1.4#5d#911#964#ancien#ancienne#auto#automobile#automotive#bonnevie#canon#car#Carrera#classic#classique#france#guards#indi#indischrot#indy#mathieu#old#Porsche#red#reims#rouge#RS#schrot#sigma#vintage#voiture
2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *