6 mars 2017

1956 Porsche 356 A T1

1
1956 Porsche 356 A T1

            Situé au cœur d’Epernay, la « capitale du Champagne », un magnifique bâtiment en briques rouges abrite l’atelier de sellerie où m’attendent Jean-Philippe et sa 356. A travers les petites fenêtres de la vitrine, les rayons de soleil illuminent une paire de sièges de 911 « pied-de-poule » restaurés à neuf, posés sur un établi. Je pousse la porte métallique, silence radio. Mes yeux roulent à la recherche de mon chauffeur du jour, mais ne tombent que sur des chutes de cuirs et des gabarits de moquettes. J’avance vers l’arrière de l’atelier et mes yeux s’émerveillent devant un coupé Pré A 53 Turkish Red mis à nu, un coupé Carrera en fin de restauration intérieure, et une 911 2.4 S vidée de ses sièges (c’est vrai que le « pied-de-poule » lui ira bien !). Dans le fond, devant la porte de garage, « LA » 356 du jour est là, portes ouvertes. Deux pieds dépassent de la portière passager, un chiffon se balance de droite à gauche sous le pare-brise. « Salut Mathieu, un café ? »

            Located in the heart of Epernay, « the capital of Champagne », a lovely red brick building houses the saddlery workshop where Jean-Philippe and its 356 are waiting for me. Through the small windows of the showcase, sun rays illuminate a pair of restored « houndstooth » 911 seats, placed on a workbench. I push the metal door, radio silence. My eyes look for my driver of the day, but only fall on leather scraps and carpet templates. I move towards the back of the workshop and my eyes marvel at a bared Turkish Red Pre A 53 Coupé, a Carrera Coupé with an ending interior restoration, and a 911 2.4 S emptied of its seats (well, those « houdstooth » seats will suit it very well!). In the back, in front of the garage door, « The » 356 of the day is here, doors opened. I can see two feet out of the passenger door, and a rag swinging from right to left under the windshield. « Hi Mathieu, a coffee? »

suite .#* more →

13 décembre 2016

1991 Jordan 191.

1
1991 Jordan 191.

          Je voulais écrire quelques lignes pour présenter rapidement cette « auto ». Difficile de trouver les mots justes pour synthétiser celle qui représente les débuts de Michael Schumacher, celle qui est considérée comme la plus belle des Formule 1 modernes (voire de tous les temps pour de nombreux F1 addicts!), celle qui symbolise l’histoire de l’écurie Jordan. Pour en parler, Champion Magazine a consacré son numéro 2 à Michael Schumacher, dont la Jordan 191 occupe une grande place: les mots, c’est chez votre marchand de journaux ; les photos, c’est ici!

          I wanted to write a few lines to quickly introduce this « car ». It’s quite hard to find the right words to synthesize the one that represents the beginnings of Michael Schumacher, the one that is considered as the most beautiful of modern Formula 1 (or even of all time for many F1 addicts!), the one that symbolizes the history of Jordan’s team. To talk about it, the French magazine Champion dedicated its #2 to Michael Schumacher, whose Jordan 191 takes a large place: words are at your newsagent, and photos are here!

suite .#* more →

26 août 2016

1961 Porsche 356 B-T5.

0
1961 Porsche 356 B-T5.

Un vert Fjord, un intérieur rouge avec baquets Carrera, des roues chromées en 5,5×15 et un silencieux Dansk pour une B-T5 magnifiquement configurée.

A Fjord Green, a red interior with Carrera bucket seats, 5.5×15 chromed wheels and a Dansk silencer give you a gorgeous B-T5.

suite .#* more →

16 août 2016

1971 Porsche 914/6.

0
1971 Porsche 914/6.

Une 914 française magnifiquement préservée, et endiablée par un 2.0S de 160 Ch. Par ailleurs, elle est à vendre et, pour les puristes, son moteur d’origine peut être remonté.

A French 914 outstandingly preserved, and enraged by 160 hp from a 2.0S. By the way it is for sale and, for purists, its original engine can be set up again.

suite .#* more →

7 octobre 2015

1977 Porsche 930 Turbo 3.0L.

2
1977 Porsche 930 Turbo 3.0L.

Une 911 avec un 3.0L turbo. Non, il ne s’agit pas de la nouvelle 991, mais de la toute première génération, la 930. La « vraie » Turbo. Celle dont le but était d’augmenter la puissance plutôt que d’amoindrir la consommation d’essence et de réduire les émissions de CO2, et ce malgré la crise pétrolière et l’apparition des limitations de vitesse. Celle avec laquelle les Porschistes ont découvert la définition du « coup de pied au cul », tant la montée en régime est longue et lente, et l’accélération vertigineuse dès que l’aiguille dépasse les 4000tr/min.

40 années plus tard, sa mécanique est peut-être dépassée, ses 4 longues vitesses font sourire lorsqu’on les compare aujourd’hui à une désormais banale PDK7, mais elle reste parmi les Turbo les plus recherchées.

suite .#* more →

26 août 2015

1972 Alpine A110 1860 group 4.

3
1972 Alpine A110 1860 group 4.

Sortie en 1972 avec un moteur 1600, cet exemplaire a aussitôt été greffé de pièces usine pour la compétition, avec un moteur Alpine-Renault de 1860 cm3 développant environ 150 Ch, un kit carrosserie Groupe 4, ainsi que des éléments de sécurité pour répondre aux normes de la FFSA. Cette A110 a participé à de nombreux rallyes locaux en Auvergne jusqu’en 1984. Depuis, elle a conservé sa configuration de compétition pour sillonner la montagne sur route ouverte. Le temps a laissé les marques de son passage sur la carrosserie légèrement craquelée. Jean Ragnotti, le célèbre pilote Renault, est également passé par là. Le toit et le tableau de bord sont dédicacés, rajoutant un peu de charme à la voiture. Elle n’en manque pourtant pas!

suite .#* more →

28 juillet 2015

1995 Ferrari F50.

1
1995 Ferrari F50.

C’était il y a tout juste deux jours. Dimanche matin, quelques photos étaient prévues, mais je ne savais pas quel allait être le modèle. En arrivant, j’ai vu une forme rouge au loin, qui m’attendait. Une Testa? Non, une 355? NON, une F50!!

Quelques kilomètres de route, deux petits arrêts photos, et cet exemplaire (de début 1995, un des premiers produits) est désormais prêt à partir chez un nouveau propriétaire.

 

That was just two days ago. Sunday morning, we planned few photos with a car, but I didn’t know what car it is about. When arriving I saw a red shade in the background, waiting for me. A Testa? No, a 355? NO, a F50!!

Few kilometers on twisty roads, two short photo stops, and this exemplar (from early 1995, one of the earliest produced) is now ready to leave to a new owner.

suite .#* more →