6 mars 2017

1956 Porsche 356 A T1

1
1956 Porsche 356 A T1

            Situé au cœur d’Epernay, la « capitale du Champagne », un magnifique bâtiment en briques rouges abrite l’atelier de sellerie où m’attendent Jean-Philippe et sa 356. A travers les petites fenêtres de la vitrine, les rayons de soleil illuminent une paire de sièges de 911 « pied-de-poule » restaurés à neuf, posés sur un établi. Je pousse la porte métallique, silence radio. Mes yeux roulent à la recherche de mon chauffeur du jour, mais ne tombent que sur des chutes de cuirs et des gabarits de moquettes. J’avance vers l’arrière de l’atelier et mes yeux s’émerveillent devant un coupé Pré A 53 Turkish Red mis à nu, un coupé Carrera en fin de restauration intérieure, et une 911 2.4 S vidée de ses sièges (c’est vrai que le « pied-de-poule » lui ira bien !). Dans le fond, devant la porte de garage, « LA » 356 du jour est là, portes ouvertes. Deux pieds dépassent de la portière passager, un chiffon se balance de droite à gauche sous le pare-brise. « Salut Mathieu, un café ? »

            Located in the heart of Epernay, « the capital of Champagne », a lovely red brick building houses the saddlery workshop where Jean-Philippe and its 356 are waiting for me. Through the small windows of the showcase, sun rays illuminate a pair of restored « houndstooth » 911 seats, placed on a workbench. I push the metal door, radio silence. My eyes look for my driver of the day, but only fall on leather scraps and carpet templates. I move towards the back of the workshop and my eyes marvel at a bared Turkish Red Pre A 53 Coupé, a Carrera Coupé with an ending interior restoration, and a 911 2.4 S emptied of its seats (well, those « houdstooth » seats will suit it very well!). In the back, in front of the garage door, « The » 356 of the day is here, doors opened. I can see two feet out of the passenger door, and a rag swinging from right to left under the windshield. « Hi Mathieu, a coffee? »

suite .#* more →

26 août 2015

1972 Alpine A110 1860 group 4.

3
1972 Alpine A110 1860 group 4.

Sortie en 1972 avec un moteur 1600, cet exemplaire a aussitôt été greffé de pièces usine pour la compétition, avec un moteur Alpine-Renault de 1860 cm3 développant environ 150 Ch, un kit carrosserie Groupe 4, ainsi que des éléments de sécurité pour répondre aux normes de la FFSA. Cette A110 a participé à de nombreux rallyes locaux en Auvergne jusqu’en 1984. Depuis, elle a conservé sa configuration de compétition pour sillonner la montagne sur route ouverte. Le temps a laissé les marques de son passage sur la carrosserie légèrement craquelée. Jean Ragnotti, le célèbre pilote Renault, est également passé par là. Le toit et le tableau de bord sont dédicacés, rajoutant un peu de charme à la voiture. Elle n’en manque pourtant pas!

suite .#* more →